Soupe au pistou provençale

En Provence, la soupe au pistou c’est une véritable institution. Pour celles et ceux qui ne la connaîtraient pas, il s’agit d’une soupe de légumes et de pâtes, servie l’été. Le petit plus ? Elle est servie avec son pistou, une préparation à base d’ail, d’huile d’olive, de parmesan et de basilic frais. Voici ma recette mais il va de soi que chacun a la sienne, et a la meilleure !

Pour 6 personnes
250g de haricots verts
400g de haricots rouges et blancs
2 tomates
2 courgettes
2 pommes de terre
1 carotte
1 oignon
3 gousses d’ail
100g de coquillettes
1 càs d’huile d’olive
Sel, poivre

Pistou
5 gousses d’ail
1 bouquet de basilic
70g de parmesan râpé
10cl d’huile d’olive

Préparer les légumes : peler et épépiner les tomates avant de les couper en quartiers. Equeuter les haricots verts et les couper en petits tronçons. Couper les courgettes en cubes. Ecosser les haricots rouges et blancs. Peler et émincer l’ail et l’oignon. Eplucher pommes de terre et carotte avant de les couper en dés. Dans un cocotte, mettre à chauffer l’huile d’olive. Y faire revenir l’ail et l’oignon. Ajouter les tomates pour 5mn. Puis c’est au tour des trois sortes de haricots, des carottes et des pommes de terre. Recouvrir le tout d’eau et porter à ébullition. Baisser le feu et cuire 30mn. Ajouter les courgettes et les coquillettes. Cuire 10mn. Saler et poivrer. Pendant ce temps, préparer le pistou : hacher l’ail et le piler avec le basilic jusqu’à obtention d’une pommade. Ajouter alors l’huile et le parmesan et fouetter le tout. Verser un peu du pistou obtenu dans la soupe et garder le reste pour que chaque convive en mette dans son assiette, par-dessus sa propre soupe. Vous pouvez la servir accompagnée de croûtons et de comté râpé.

Partagez sur les réseaux sociaux

8 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    Pascale

    Merci Alexandra !
    J’en fais souvent et, pour ma part, je mets des pignons dans la pommade.
    Mais, comme tu le dis, chacun a sa propre recette !
    Bonne journée.

  2. 3
    Andrée García

    Chaque petit tour de mains « de famille » est aussi bon dans chaque recette du pistou…. Par exemple, nous ne mettons pas de carotte ni de pdt, mais des haricots verts plats en plus des haricots blancs et rouges… Une sorte de couleur italienne 😉… Et pour le pistou, nous aussi nous mettons des pignons…. Mais c’est comme pour le couscous, il y a autant de recettes que de cuisinier…
    Quoiqu’il en soit, merci Alex pour les partages quotidiens qui nous aident énormément. 👍

  3. 5
    memie yoyo

    pour moi pas de carottes ni d’oignon et à la place des haricots verts des haricots plats. J’ecrase à la fourchette les pommes de terre et les courgettes une fois cuites cela donne plus d’onctuosité à la soupe
    bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


CAPTCHA Image
Reload Image